Trek ou randonnée ?

Trek ou randonnée ?

Que signifient exactement ces termes? 

L'on s'aperçoit très vite que chacun a sa propre idée sur le sujet.

Néanmoins, il est vrai que dans l'imaginaire collectif, l'on associe le trek à une randonnée sérieuse.

Il y a une notion d'intensité. C'est "plus" qu'une simple randonnée! On y met de la difficulté, de l'exotisme et l'on pense facilement que cela est réservé à une certaine catégorie d'individus : les passionnés, les grands sportifs, les fougueux et autres téméraires.

Il y a une notion d'aventure et de challenge dans le trek.

La randonnée quant à elle s'associe plus facilement au plaisir, au loisir. Une activité de plein air accessible à tous. Une balade plus ou moins longue se limitant souvent à la journée.

On y met donc plus de plaisir que de performance. Une pause nature et détente, une activité pour les retraités actifs en somme !

Qu’en est-il exactement?

Stricto sensu, le trekking ou trek est une randonnée pédestre dans une région montagneuse. Depuis une vingtaine d’années, la définition s’est élargie et désigne désormais une randonnée itinérante de plusieurs jours, ponctuée de bivouacs. En français correct, on préfère le terme de grande randonnée. 

Dans l'idée de trek s'exprime plutôt l'autonomie et la durée. Certains treks sont des traversées, d’autres des boucles, l’hébergement ne se fait pas exclusivement sous la tente, mais aussi chez l’habitant, en bivouac, en refuge, ou dans des hôtels ou gîtes rudimentaires.

"Trek" est un mot afrikaans lui-même dérivé du néerlandais qui signifie « migration ». C’est un épisode de l’histoire sud-africaine qui a rendu ce mot célèbre. Le Grand Trek est cette migration effectuée entre 1834 et 1852, par les Voortrekkers (littéralement « les pionniers migrants ») fuyant la domination britannique et quittant leur colonie du Cap pour se diriger en caravanes et chariots à bœufs vers le Transvaal et le Natal.

Le Népal est le grand pays d’origine du trek. Le pays s’est ouvert d’abord dans les années 50 aux expéditions d’alpinistes, puis vers la fin des années 60, des touristes ont eu envie de randonner le long des sentiers de différents massifs, notamment le Khumbu ou celui des Annapurnas. Les premiers trekkeurs étaient nés. 

La randonnée désigne également une longue promenade, une excursion pouvant durer plusieurs jours et revenant à son point de départ.

Nous avons donc deux termes différents pour désigner une même activité. Chacun choisit le mot le plus approprié à son idée de l'aventure et de l'activité qu'il va pratiquer. Tout ceci reste une histoire de marche à pied. Une invitation au voyage, au dépaysement. 

Mais nous parlons de voyage actif, loin du transat et du farniente.  C'est qu'il y a une démarche derrière tout cela.

Que l'on pratique en dilettante ou bien avec passion, il y a cette idée de reconnexion avec la nature et les éléments. Cette envie de ralentir le rythme, de prendre le temps de vivre, de lever le regard sur l'horizon. Comme pour stopper le défilé parfois infernal de la routine. 

Marcher, c'est prendre le temps de regarder. De réfléchir aussi, et de méditer. 

Une envie de re-prendre le contrôle de son corps et de son esprit.  Et parce que cela fait du bien tout simplement de respirer le grand air et de s'activer de manière saine!

Oxygénation et bien-être.

Il peut y avoir une volonté de questionnement intérieur également, une reconnexion au moi profond, à la spiritualité. On parle alors plus facilement de pèlerinage. Et l'on pense immédiatement aux Chemins de Compostelle, ceux de Saint-Michel.

Mais peu importent les raisons pour lesquelles on se lance sur les sentiers, c'est le chemin qui est important et non le but. Le cheminement vers quelque chose. Le chemin est l'expérience. Seul ou à plusieurs.

C'est le voyage qui est le but en soi et non la destination. 

Les obstacles que l'on va trouver sur notre route et la façon dont on va les aborder sont autant de métaphores sur la manière que l'on a de gérer les difficultés dans sa propre vie, la manière d'affronter les aléas, les surprises, les déconvenues, etc.

Qui veut voyager loin ménage sa monture nous dit le proverbe.


Quoi qu'il en soit,  la randonnée et le trek s'adressent à toutes et à tous. A celles et ceux qui souhaitent prendre le temps de découvrir une région au plus près.

Chacun choisit sa randonnée en fonction de son envie, de son objectif, de sa condition physique.

Dans une société où l'on a sans cesse l'impression que tout va très vite (trop vite?), la randonnée apparaît comme une alternative, une activé saine et pleine de sens.


La randonnée et le trek sont à la mode.... Et vous, à quand votre prochaine randonnée? 

C'est avec plaisir que nous vous invitons à cheminer avec nous.


                                                                                                                                                                                                                                                    Frédérique.

Source : Wikipédia.                                                                                                                                                                                                                                 


Trek ou Randonnée ?

Trek ou randonnée? que signifient ces deux...

RANDO BAIE 2016

L'association rando baie du mont saint michel...

Gargantua en Normandie

Gargantua, est le deuxième roman de françois...

Cinq Bonnes raisons de venir randonner dans la Baie du Mont Saint-Michel

Que vous veniez pour le patrimoine historique...